Insolite

Mon Dieu, pourquoi moi ?

Kossou est père de quatre enfants dont trois garçons et une fille. N’ayant pas eu la chance d’être scolarisé, il jura que tous ses enfants iront à l’école sans excuse. Car, celui-ci connait les biens fondés de l’alphabétisation. C’est ainsi qu’il scolarisa tous ses quatre enfants. Au fil des ans, Yoan, son troisième fils progressait de succès en succès à l’école. Il était le premier de sa classe depuis le primaire jusqu’au secondaire. Pendant ce temps, les trois autres, Evariste, Thomas et Ester ne voulant rien faire à l’école ont décidé d’abandonner respectivement les études en 5ème, 6ème et au CM2. Ils redoublaient chaque année. A la différence de leur frère, ils détestent l’école. Ils emmerdaient leur géniteur qui s’évertuait à payer leur scolarité. Le père quant à lui ne les aimaient pas à cause de leur flemme à l’école. Il aimait beaucoup Yoan qui faisait sa fierté. A cet effet, le père décida de soutenir ce dernier jusqu’à ce qu’il finisse ses études supérieures. C’est ainsi qu’après l’obtention de son BAC D avec mention Bien, Yoan décide de faire la Faculté de Médecine afin d’accomplir son rêve de devenir un medecin chevronné dans son pays. Kossou est un planteur dont le champ commençait à vieillir voire mourir. Nonobstant cela, il faisait tout pour répondre favorablement aux besoins de Yoan en terme d’aide financière. Entre temps, il a inscrit les trois autres dans des métiers de leur choix parce qu’ils ne voulait pas les voir inoccupés. Mais chose bizarre, on croirait que ses trois fils sont maudits. Au lieu de se concentrer sur leur métier puisqu’ils n’ont pas connus de succès à l’école, ces derniers jouaient et ne prenaient rien au sérieux. Au bout de quelques années de dur labeur, Yoan de son coté, finit par soutenir sa thèse de Doctorat en médecine. Le jour de sa soutenance, son père et sa mère étaient les plus heureux du monde. Enfin, un grand homme est né dans la famille, mon fils est Docteur. Hé mon Dieu, merci pour tout ! quel bonheur ! Se dit fièrement le père Kossou, pauvre planteur. Alors, après les festivités, chacun rentrait à la maison. Yoan, le nouveau docteur quant à lui, recevait encore des félicitations de la part de ses Maîtres, de ses amis et parents. Il était très heureux car, il allait maintenant travailler et avoir un bon salaire pour épauler valablement sa famille. Malheureusement, trois jours après sa soutenance, il tomba subitement gravement malade. On dirait qu’on lui avait jeté un mauvais sort. Malgré, les soins apportés urgemment, ce dernier tira sa révérence laissant derrière lui, tous ses diplômes laborieusement obtenus. Le père tellement choqué, dépassé et désorienté en voulait à Dieu. Dans ses lamentations, il laissait échapper quelques mots de détresse et d’amertume : « mon Dieu, pourquoi moi ? Pourquoi cela m’arrive à moi ? Pourquoi c’est mon seul bon fils que tu as vu pour appeler alors que les autres bon à rien sont là seigneur ? Tu aurais pu prendre les autres et me laisser celui-là !  Hé Dieu, ton affaire est trop compliquée ». Il pleurait car il était profondement touché, blessé et déboussolé. Comme c’est triste son histoire.

 

Par Michel ALIHONOU.

Fresco, le 21 Novembre 2016 à 23: 09

Source : Insolite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s