CEDEAO : objectif de trois enfants maximum par femme d’ici 2030.

MON AVIS :

La « macron-nisation » des cerveaux en marche. Nos dirigeants sont « macronisés ».

   La seule chose qui me vient à l’esprit quand j’observe la réaction de nos dirigeants. C’est qu’on dirait que : <<ils ont perdu leur temps à l’école puisqu’ils sont incapables de faire bon usage de leur matière grise.>> Ils sont comme des robots à qui, on dicte des choses auxquelles, ils doivent obéir sans la moindre réflexion critique. Ce sont de vrais histrions même, dirais-je. C’est lamentable !!! Et très pitoyable quand, un jeune de 39ans insulte tout un continent et que nos plaisantins de dirigeants approuvent cette injure grotesque. Quelle ignominie !
Au lieu de refuser de voir la réalité en face, j’aurais souhaité qu’ils gardent le silence. Ce serait encore mieux ! Sinon, comment peut-on estimer que la croissance démographique est le problème crucial de l’Afrique ? Tout en sachant que nos multiples richesses sont bradées et pillées par ces gens qui, tout le temps essayent de nous amoindrir et de nous enfoncer pour garder leur supériorité outrancière.
L’Afrique est-elle maudite ? Le problème de l’Afrique, je pense, n’est pas à ce niveau. Mais plutôt, dans l’incapacité et l’incompétence de nos gouvernants à mettre en place de bonnes politiques de gestion propres aux réalités des africains. La mauvaise gouvernance qui ne dit pas son nom. La corruption, la mauvaise répartition des richesses, les détournements de fonds et deniers publics, la quasi-absence de véritable politique sociale de la part de ceux-ci sont autant de questions sur lesquelles, ceux-ci devraient discuter en vue de changer les choses. Ce sont là, des sujets alarmants qu’on doit réellement aborder. C’est là, l’épineux problème de l’Afrique. Non seulement ça, mais aussi et surtout l’immixtion de cette main obscure dans les affaires politiques pour ne serait-ce que profiter et non arranger les choses.
Certains diront qu’il a bel et bien raison en limitant le problème de l’Afrique au nombre d’enfant par famille. Alors, j’aimerais que ces derniers m’élucident sur un fait. La population de la France uniquement (pour l’exemple d’un pays de l’Europe) ne dépasse t-elle pas largement celle de plusieurs pays africains pris individuellement ? Mais, cela est-il une entrave à leur développement ? Un pays comme le Gabon où la population entière atteint à peine les 2 millions d’habitants est à quel niveau de développement nonobstant sa forte richesse ? Soyons sérieux !!! Certes, la démographie peut être un problème, mais pour l’heure, ce n’est pas le plus urgent d’ici 2030.
Quand l’Afrique réussira à être véritablement et concrètement autonome en rompant ce cordon ombilical qui s’interfère dans la gestion de ses affaires sans appliquer mordicus les dictées des autres, elle connaîtra le bonheur….

Auteur : Michel ALIHONOU

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s